Kenjustu

Le kenjutsu (剣術) littéralement « technique du sabre », c’est-à-dire escrime, est un art martial japonais ancien (bujutsu), qui se concentre sur la maîtrise des sabres katana et wakizashi. Enseigné aux samouraï, il faisait partie des bujutsu du Japon féodal. On considère que le kenjutsu est l’art du sabre enseigné par les anciennes écoles ou koryu.

La pratique du KENJUTSU (SOTAI RENSHU)

Limiter l’étude du IAI au seul apprentissage des KATA priverait le pratiquant de la compréhension, physique autant que psychologique, des principes de base qui constituent l’essence de la pratique martiale en général et du sabre en particulier, tels que :

· MA-AI (l’espace-temps),

· KIRI-OTOSHI (la coupe directe au travers de la coupe de l’adversaire),

· KI-AI (coordination de l’énergie),

· AWASE/HAZUSHI (le rythme),

· RIAI (cohérence technique et dynamique).

C’est pourquoi la FEI (et Seigyo Iaïdo Loire) inclut dans son curriculum l’étude du KENJUTSU. Pour l’enseignement de cette partie de l’apprentissage du pratiquant, la FEI s’appuie sur les exercices de base développés par la Commission Technique à partir de 2004, ainsi que sur l’AIKIKEN (la pratique du BOKKEN en AIKIDO).

D’autres écoles peuvent également être étudiées. SOTAI-RENSHU correspond à une mise en situation « aussi réelle que possible » des techniques et principes étudiés en TANDOKU-RENSHU.